Guide sur la Formation de Cariste

Découvrez tout sur le métier Cariste !

En 2018, la France comptait 850 000 caristes pour 450 000 chariots en service. Pour cette même année, on dénombrait 7 500 accidents de travail dont 500 graves et 9 décès.

Chaque année, 1 salarié sur 10 est victime d’un accident de travail qui est suivi d’un arrêt.  La moitié de ces accidents du travail sont en lien avec le métier de cariste. Ne laissez pas votre entreprise venir grossir ces chiffres !

Qu’est-ce que le métier de cariste ?

Un cariste est une personne qui fait des déplacements de matériaux ou produits au sein d’une entreprise en utilisant des engins spéciaux de levage.

Quelles sont les obligations d’une entreprise ?

Chaque entreprise a l’obligation de protéger ses salariés. L’article R 4323-55 à 57 du code du travail exige que le chef d’entreprise fournisse au salarié cariste une autorisation de conduite qui doit contenir les trois éléments suivants :

  • l’examen d’aptitude médicale (valable 1 an) ;
  • le CACES (valable entre 5 et 10 ans) ;
  • les consignes de sécurité internes à l’entreprise.

Cette autorisation de conduite est obligatoire et doit être à disposition de l’inspection du travail et des représentants de la sécurité sociale.

Qu’est-ce que le CACES ?

CACES signifie Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité.

C’est un examen composé d’une partie théorique et d’une partie pratique. Pour l’obtenir, il faut avoir une note minimum de 7/10 à chacune de ces deux épreuves.

La formation du CACES cariste doit être faite par un centre de formation agréé.

La partie théorique de la formation dure, en général, une seule journée. Son contenu change en fonction du type d’engin dont vos caristes auront la charge.

La partie pratique peut durer entre 1 et 3 jours, en fonction du niveau des stagiaires et des souhaits du chef d’entreprise. Cette formation pratique doit être faite dans une zone dédiée et sécurisée répondant aux critères de la CNAMTS (Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés). La formation CACES peut se dérouler au sein de l’entreprise si les conditions de la CNAMTS sont respectées.

Le CACES, une fois obtenu, est à renouveler tous les 5 ans ou tous les 10 ans selon sa catégorie.

 

metier de cariste

 

Il existe 8 catégories de CACES pour 8 catégories d’engins

CACES R482 Engins de chantier

 Le but est de conduire et manipuler différents engins de chantier en toute sécurité.

CACES R483 Grues mobiles

Ce CACES forme aux compétences suivantes : 

  • le levage : c’est le mouvement horizontal de la charge ;
  • le relevage : c’est l’inclinaison de la flèche pour réduire ou augmenter la portée ;
  • le télescopage : c’est la variation de longueur pour les flèches télescopiques ;
  • l’orientation : c’est la rotation autour de l’axe central ;
  • le pilotage : avec les aspects techniques et sécuritaires.

CACES R484 Ponts roulants et les portiques

 La formation Caces R484 Pont roulant et portiques forme à la conduite et à la manutention des ponts roulants et portiques

CACES R485 Chariots gerbeur à conducteur accompagnant

  Ce CACES forme à la conduite et à la manutention.

CACES R486 Plateformes élévatrices mobiles de personnes (PEMP)

Le CACES R486 permet de travailler en hauteur dans des nacelles en toute sécurité. Il permet aux opérateurs de plates-formes élévatrices de personnes (PEMP) de démontrer leurs compétences et leurs connaissances. Cette certification est valable cinq ans et peut être renouvelée. Pour l’obtenir, vous devez passer un examen théorique et pratique.

Le CACES R486 est une certification spécifique pour les plates-formes de travail élévatrices. Il n’est donc pas possible de l’obtenir si vous ne disposez pas des compétences et des connaissances nécessaires.

CACES R487 Grues à tour

Ce CACES forme au métier de grutier aussi bien pour le déplacement de la grue que pour son utilisation.

CACES R489 Chariots élévateurs de manutention à conducteur porté

  Depuis 1er janvier 2020, le CACES R489 se décline en 9 catégories :

  • Catégorie 1A est destinée à l’usage de transpalettes à conducteur porté sans élévation du poste de conduite. La hauteur de levée doit être inférieure ou égale à 1,20 m ;
  • Catégorie 1B est affectée au maniement des gerbeurs à conducteur porté. La hauteur levée est supérieure à 1,20 m ;
  • Catégorie 2A sert à l’utilisation de chariots à plateaux porteurs dont la capacité de charge est inférieure ou égale à 2 tonnes ;
  • Catégorie 2B est nécessaire à la manipulation de chariots tracteurs industriels dont la capacité de traction est inférieure ou égale à 25 tonnes ;
  • Catégories 3 et 4 sont dédiées à l’emploi de chariots élévateurs frontaux en porte-à-faux avec une capacité nominale inférieure ou égale à 6 tonnes pour la catégorie 3 et supérieure à 6 tonnes pour la catégorie 4 ;
  • Catégorie 5 est destinée à l’usage de chariots élévateurs à mât rétractable ;
  • Catégorie 6 est réservée à l’utilisation de chariots élévateurs à poste élevable dont la hauteur de plancher est supérieure à 1,20 m ;
  • Catégorie 7 correspond à l’ancienne catégorie 6 de la R 389 pour la conduite hors production, des chariots de toutes catégories.

CACES R490 Grues de chargement

 Avez-vous besoin d’utiliser une grue de chargement ? Si oui, il est important que vous passiez la certification CACES R490. Cette certification est nécessaire pour pouvoir utiliser une grue de chargement en toute sécurité.

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour former vos salariés aux différents métiers de cariste. Si vos salariés sont réticents, vous pouvez leur faire comprendre que leur salaire sera meilleur. Un cariste formé peut prétendre à un salaire de base de 2 000 € brut mensuel, alors qu’un cariste non fermé se verra rémunéré sur une base de 1 400 € brut par mois. En outre, il en va de leur propre sécurité et de celle des personnes qui travaillent à proximité.

N’hésitez pas à nous contacter pour établir un devis.